Des frelons, encore des frelons

Des frelons asiatiques, il semble qu'il y en a de plus en plus.

Voici une photo d'un nid tombé dans un jardin à force de subir les rafales du vent d'autan de février.

Nid frelons

Photo : Courtesy of une habitante de Seilh.

Autant je ne pense pas qu'il y a de bonnes, ou de mauvaises espèces d'insectes. On le sait, les frelons mangent les araignées, qui mangent les moustiques, dont les larves servent de nourriture aux.... bref tout cela vit dans un équilibre subtil que des milliards d'années d'évolution ont mis au point. Supprimez une espèce, vous serez envahi par les autres, et vous entamerez une course aux insecticides, mais vous n'aurez jamais raison des insectes!

Pour les frelons communs, les abeilles, leur utilité est prouvée, les premiers régulent la vie d'autres insectes ou araignées, les autres sont les premiers pollinisateurs. Il faut savoir que la survie de l'espèce humaine est étroitement liée à la survie des abeilles.

En revanche, pour le frelon asiatique, c'est une espèce importée, dont le comportement est de nature à modifier cet équilibre. Lorsqu'une colonie de frelons s'installe quelque part, sous la direction d'une reine, elle se met à proliférer, à construire un nid, et commence une entreprise de prédation tout autour. L'ensemble grandit, puis est finalement déserté par la colonie après la mort de la reine. Ce n'est pas ce que l'on appelle le développement durable.

Autres renseignements ici, mais aussi partout sur le web.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×