Billet d'Humeur (9 Janvier 2017)

Billet d'humeur

Coupable Jean-Louis Miègeville ?

Lundi 9 janvier, premier Conseil municipal de l'année 2017 organisé par la nouvelle équipe dirigée par G. Lozano.

Nous avons eu la surprise de constater qu'a été votée une délibération proposant de verser une indemnité à la moitié des Conseillers municipaux (Maire + 6 adjoints + 6 conseillers délégués). Du jamais vu à Seilh ! Et surtout pour G. Lozano, la garantie de s'assurer de la fidélité de la majorité de son Conseil, au frais des Seilhois bien entendu.

Autre temps ! autre moeurs ! Et cette première décision municipale nous amène à réfléchir sur le résultat des récentes élections.

 

Jean-Louis Miègeville a t-il démérité dans ses fonctions de Maire pour que les Seilhois, certes 26 % d'entre eux, aient décidé de lui préférer G. Lozano.

 

  • Jean-Louis Miègeville est certainement coupable d'avoir cessé toute actvité professionnelle pour se consacrer dès 2014 à ses fonctions de Maire alors que G. Lozano cumule une substantielle retraite de cadre supérieur avec ses indemnités de Maire.

     

  • Jean-Louis Miègeville est de toute évidence coupable d'avoir réduit de 70 logements le projet de Laubis initié par G. Lozano. une paille pour le nouveau Maire tel qu'il l'a exprimé lors de sa réunion publique en décembre dernier.

     

  • Jean-Louis Miègeville est coupable d'avoir réduit drastiquement le train de vie de la Mairie (38 % par rapport à la gestion Lozano d'avant 2014).

     

  • Jean-Louis Miègeville est aussi coupable d'avoir préservé l'espace vert situé à la Maisonneraie du Golf que G. Lozano s'apprétait à vendre à un promoteur pour y réaliser des logements dans le cadre de la cession de la crèche.

     

  • Jean-Louis Miègeville est sans nul doute coupable de ne pas rechercher de soutien politique quand le jour des élections tous les ténors locaux du parti socialiste et du parti radical de Gauche se sont déplacés à Seilh pour apporter leur soutien à l'équipe Lozano.

     

  • Jean-Louis Miègeville et son équipe sont indéniablement coupables d'avoir pendant trois ans gelé les impôts après des décennies de hausse quand l'équipe Lozano prônait en Conseil municipal une augmentation des taux.

     

  • Jean-Louis Miègeville est enfin coupable d'avoir depuis 2014 géré avec prudence et honnêté la commune. Tout aussi coupable de mener une campagne reposant sur des arguments factuels et un bilan sans faille quand l'équipe Lozano a utilisé tous les ressorts de la démagogie et à adopté une attitude outrancière afin de capter le moindre soutien et la moindre voix.

     

    Force et de constater que les qualités humaines ne sont pas toujours appréciées à leur juste valeur. Coupable, responsable... L'avenir nous dira et les Seilhoises et Selhois jugeront par eux-mêmes.

     

     

     

     

5 votes. Moyenne 4.40 sur 5.

Commentaires (1)

Administrateur
  • 1. Administrateur | 09/01/2017

Je publie ce billet à la demande d'un lecteur.
Je ne savais pas que M. Miègeville avait interrompu sa carrière pour se consacrer à la municipalité.
Mais du coup je me demande: est-ce que d'emblée le mode d'indemnisation des élus ne disqualifie pas les salaries pour favoriser les retraités?

Je n'en reviens pas, sait-on ce qu'il devient?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×