Les bouchons, les bouchons, toujours les bouchons

Ce refrain pourrait nous amuser si on ne vivait pas quotidiennement ces désagréments.

Mais qu'en pensent nos élus?

Le contournement de Seilh

Comme prévu, le trafic routier supplémentaire généré par les travaux du Parc des expositions renforce encore les difficultés de circulation sur notre RD2. La situation va s’aggraver dramatiquement avec la mise en fonction du PEX. On peut s’attendre, lors des manifestations au PEX à un flux ininterrompu non seulement de la population toulousaine mais aussi de celle du nord-ouest de l’agglomération, celle du Gers et du Tarn et Garonne  et pour compléter des exposants venus de toute l’Europe.

Il faut rappeler que pour certains évènements, en plus des exposants, le PEX accueillera entre 12 et 15 000 visiteurs. Cinq fois la population de Seilh…

Il faut donc s’attendre, lors des week-ends, mais surtout le soir et en semaine à des pics d’embouteillage liés au trafic actuel auquel viendra s’ajouter le trafic local, national et international associé aux manifestations du PEX. Ce sera la congestion assurée,  avec un grave impact  pour la sécurité des habitants de Seilh ainsi que pour  les interventions de pompiers, ambulances et police.

Or chacun sait que les administrateurs du PEX, dans un souci  légitime de rentabilité vont investir toute leur énergie pour créer à Toulouse le plus grand nombre de manifestations nationales et internationales.

Un village sera le plus durement impacté : Seilh.

Devant l’absence d’action en faveur du contournement, lors du mandat précédent de M Lozano l’équipe de M Miègeville élue à la Mairie de Seilh en 2014 avait pris immédiatement ce problème en main.

Entre 2014 et 2016 la Mairie de Seilh,  a mené une action permanente pour alerter les décideurs de Toulouse Métropole, du Conseil Départemental et de la Région afin d’obtenir au plus vite la mise en route du chantier du contournement. Tous les Maires du nord-ouest Toulousain s’étaient associés à notre démarche. Cette action déterminée avait provoqué une prise de conscience des décideurs. On  voyait le  bout du tunnel. Nous avions des engagements écrits.

Avec les élections perdues et le retour de l’ancien Maire, M Lozano, les engagements verbaux et écrits que nous avions durement obtenus sont oubliés pour le plus grand soulagement  de ceux qui les avaient pris… et pour le malheur des Seilhois.

Soutenu par le Maire de Blagnac et les élus du Conseil Départemental, élu avec 12 voix d’avance le Maire actuel ne se sent pas concerné par les problèmes des Seilhois.

Notre Maire est un bâtisseur ! Avec une forte attirance  pour le béton. Après les 560 logements de Laubis, sa nouvelle priorité est de construire une salle des fêtes… avec un emprûnt qui sera remboursé par les Seilhois.

 Qu’en pensez-vous ?

Au fait ! Où est passé le financement  du contournement ?

Un exemple récent :  

La loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République) du 7 août 2015 a clarifié - et renforcé - les compétences de la Région sur l’économie, l’aménagement du territoire et la mobilité interurbaine.

Pour soutenir la chaîne de sous-traitance aéronautique régionale, la Région Occitanie, avec Mme Delgal vient de débloquer  une enveloppe de 200 millions d’euros. Bravo pour la chaine des sous-traitants mais, comment se déplaceront-ils ?

Dommage pour les Seilhois.

Nous sommes en plein dilemme. Tout le monde est en faveur du PEX et des créations d’emploi mais les routes vont nécessairement  de pair.

Les élus sont responsables de la mobilité urbaine et  de la sécurité.  

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

selhois
  • 1. selhois | 02/07/2017
Seilh se densifie à toute allure, et l'urbanisation manque cruellement de cohérence.

Prenons l'exemple du Groupe scolaire Léonard de Vinci, bien qu'il ait souffert d'une décision dogmatique et absurde de relier Seilh à Fenouillet par la carte scolaire, s'il avait été situé plus au sud de la commune, cela aurait permis de rendre plus logiques les déplacements des Seilhois.

Mais le passé est le passé, et cette école devrait logiquement respirer dès la rentrée prochaine. L'annonce d'un nouveau college à Beauzelle devrait inciter les Seilhois à renouer avec l'école publique. Wait and see.

Se pose toujours la question des équipements et services auquels cette nouvelle population installée à Laubis devrait avoir droit. 560 logements, ce n'est pas peu. Si cette zone n'est pas accompagnée d'équipements pour tous, ce quartier pourrait devenir une véritable cocotte-minute sociale. C'est pour cela qu'il est nécessaire que nos élus se penchent sur la réalisation d'une salle multifonctionnelle et d'instalations sportives utilises 100% du temps étant donné la demande non-satisfaite dans ce domaine.

Ce type d'équipement bénéficierait à tous les Seilhois, en permettant de créer de nouvelles Associations (Basket, Volley, Handball).

Mais nos élus sont-ils prêts à poser la question aux Seilhois?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.