Centre Technique Municipal

Le nouveau Centre Technique muicipal (CTM) ouvre ses portes le 17 Juin.

Apéro pour tout le monde!

Pourquoi ce CTM, encore des dépenses? Non! Ce CTM était une nécessité pour Seilh qui ne disposait pas d'un tel équipement.

Par manque d'ergonomie, de praticité, les équipements municipaux ont occasionné des dépenses importantes:

-des matériels anciens qui devaient être remis en état ont été remplacés par du materiel neuf, et disponible.

-des locaux inadaptés faisant perdre du temps et de l'efficacité aux employés municipaux ont été redéfinis. (Oui, faire sortir une tondeuse, pour pouvoir faire sortir le camion, et le soir refaire le contraire, c'est du temps de perdu!).

 

Ce CTM a fait l'objet de vives critiques pendant la campagne municipale de décembre. On se souvient du tract qui a circulé, concernant la porte qui était trop basse pour faire passer les camions. Le panneau était gros; beaucoup y sont tombés (c'est à cela que servent les gros panneaux: à attirer les gogos). Mais c'était seulement un défaut de design à la charge de l'architecte, sans frais pour la commune!

 

N'hésitez pas à questionner les conseillers qui étaient en place lors de la réalisation du CTM, en particulier M. Miègeville et M. Thiry (qui vient d'ailleurs de faire sont retour suite au départ de M. Satgé). Ils sauront vous expliquer, au centime près, à l'heure de travail près, comment fonctionnent ces ateliers. Vous en sortirez plus instruits, avec l'idée que vraiement ces gens, à défaut d'être d'excellents orateurs, sont les meilleurs gestionnaires que l'on ait eus.

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

SEILH Actus!
  • 1. SEILH Actus! | 15/06/2017
Une precision concernant cet investissement. Une conseillère que je préfère ne pas nommer posait une question à M. Miègeville au dernier conseil municipal, qui disait "mais pourquoi voulez-vous faire autant d'économie? il y a bien un moment où ces économies, il faut les dépenser?".

Moment de stupeur dans la salle (facepalm). Qui ignore aujourd'hui qu'une commune dispose d'un budget de fonctionnement et d'un budget d'investissement, et, surtout, d'une obligation d'utiliser la totalité de son budget d'investissement?

M. Miègeville, maire d'alors, a re-expliqué ce qu'il en était, l'explication n'a pas été comprise; pourtant les choses sont simples. Supposons que vous soyez obligé d'investir dans un équipement; autant investir dans quelque chose qui permette de rationaliser les dépenses. Sinon, vous allez avoir à votre charge un équipement coûteux, qui va gréver le budget de fonctionnement, et ne sera jamais rentable (a t'on jamais vu un équipement municipal générer un bénéfice? seulement quand on présente des recettes dans le budget de fonctionnement, mais elles sont généralement minimes, et n'amortissent presque jamais l'investissement).

Ce qui est inquiétant ce n'est pas que le Conseil Municipal se soit moqué des explications de M. Miègeville, ça c'est de bonne guerre. Ce qui est inquiétant, ce qu'ils n'ont pas compris les explications. C'est comme ça que des communes se retrouvent avec une masse salariale disproportionnée, des dépenses de fonctionnement déraisonnables, et sous tutelle de l'état.

On rappelle ce qu'est une tutelle? C'est les impôts qui augmentent seulement pour rembourser les dettes. Confieriez-vous un bien à un syndic qui ignore tout cela?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×