Conseil Municipal du 27 Février 2017

Ce conseil a été assez agité; on le publiera donc en plusieurs fois.

Aujourd'hui, nous souhaitons en publier simplement un des faits marquants qui a été retranscrit.

A ce propos, nous encourageons les lecteurs de Seilh Actus! à consulter aussi le site "Un Nouvel Horizon 2020" qui vous donnera les transcriptions des Conseils Municipaux. Ils publient également des dossiers et enquêtes concernant Seilh!

Voici une question posée par M. Miègeville au sujet de la Démocratie Participative, le dialogue, qui était un des engagements principaux de la campagne de M. Lozano.

Question posée à Madame LOPEZ, déléguée à la démocratie participative

•Jean Louis Miegeville : Concernant la démocratie participative, je souhaiterais savoir si en fin de conseil vous allez donner la parole aux personnes qui sont dans le public, ce serait un début ?
•N LOPEZ : au niveau de la démocratie participative, nous allons mettre en place plusieurs instances, pour permettre aux Seilhois de s’exprimer ; vous allez donc prochainement avoir  les différentes instances que nous allons mettre en place. Voilà ce que je vous réponds
•JLM : il y a des personnes qui se déplacent, qui viennent assister à la séance du conseil; c’est l’occasion pour eux de rencontrer les élus et de poser des questions
•Guy  Lozano: alors comme nous l’avions pratiqué  durant un autre mandat nous n’ouvrirons pas pour l’instant les questions au public puisque nous avons remarqué que lorsque vous le faisiez ; ça n’apportait rien du tout, d’ailleurs moi je partais avant que ça soit fait ; c’est mon opinion, je la partage. Pour le reste nous préférons construire une véritable discussion, un véritable dialogue avec les Seilhois et les Seilhoises sous forme de comité consultatif, conseil des sages, conseil des enfants où chacun pourra s’exprimer dans un cadre. Les personnes qui sont dans le public, si elles veulent parler au maire ou aux élus elles prennent rendez-vous à la mairie c’est tout simple il n’y a pas de fermeture du tout elles sont appelées à pouvoir prendre rendez-vous il n’y a aucun problème
•JLM : je trouve regrettable parce que c’est l’occasion que ces personnes-là s’expriment  puisque n’oublions pas nous sommes en réunion publique nous ne sommes pas en petit comité mais en réunion publique et si les seilhois ne peuvent pas en fin de conseil interpeller un tel ou un tel sur les sujets qui les intéressent, c’est un peu regrettable

(…….)

•GL : Vous confondez  un terme ce n’est pas une réunion publique c’est une réunion ouverte au public, c’est tout à fait différent
•Nadia LOPEZ : moi je voudrais juste rajouter au niveau de la démocratie participative c’est construire d’accord c’est émettre des avis c’est dans l’intérêt général d’accord c’est pas pour voilà pour polémiquer voilà c’est tout, ça sera donc constructif
•JLM : ce n’est pas de la polémique, c’est qu’aujourd’hui tous les élus sont réunis ; vous avez une question à l’urbanisme à l’environnement en transport  en quoi que ce soit, vous avez la chance d’avoir les élus devant vous ce jour-là à cette heure-là c’est de ça dont je parle

(…….)

 
Gl

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (6)

Seilhois
  • 1. Seilhois | 04/03/2017
Ça doit être la raison pour laquelle il a été élu par les seilhois !!! ;-)
seilhoise
  • 2. seilhoise | 04/03/2017
Accepter que le public pose des questions à l'issue du Conseil Municipal, c'est écouter les seilhois et seilhoises, entendre leurs doléances, répondre à leurs interrogations, accepter d'éventuelles critiques. On peut dire que c'est une preuve de courage et que c'est une expression de la démocratie. Le fait que M. Lozano dise : "d'ailleurs moi je partais avant que ça soit fait" est méprisant. Cela veut dire que pendant le mandat de M. Miègeville, M. Lozano ne s'est pas intéressé aux questions du public, aux seilhois ? Mais pourquoi donc a-t-il voulu redevnir Maire ?
Seilhois
  • 3. Seilhois | 04/03/2017
De toute façon j'ai l'impression que vous souhaitez être en opposition systématique. À la mairie, vous pouvez aussi rencontrer des élus et prendre rdv avec eux, et ne me dites pas le contraire car je l'ai fait.
Et puis vous passez trop facilement du coq à l'âne.
Dans le premier commentaire vous parliez de dialogue entre citoyens et élus et maintenant vous parlez d'impartialité.??!! Que viens faire l'impartialité dans un dialogue. Nous ne sommes pas dans un tribunal.
seilhois
  • 4. seilhois | 03/03/2017
A la Mairie, vous avez affaire à des fonctionnaires. Ce n'est pas pareil, ne mélangeons pas tout.
Et à ce jour, oui le Conseil Municipal est bien le seul lieu où on peut s'exprimer. Alors peut être qu'il y aura plus tard des instances representatives? impartiales? Mais aujourd'hui, le fait est qu'elles n'existent pas .
Seilhois
  • 5. Seilhois | 02/03/2017
À vous lire, on dirait que seul le conseil municipal est l'occasion pour les seilhoise de s'exprimer.
Je vous rappelle que la vie citoyenne ne tourne pas qu'autour du conseil municipal.
La mairie est ouverte tous les jours de la semaine pour aller poser des questions ou émettre des remarques.
Comme indiqué par Mme lopez, des instances vont être mise en place pour faire participer les seilhoise et dialoguer avec eux et pas uniquement les visiteurs et non participant du conseil municipal.
Alors avant de tirer à boulet rouge parce que Mr miegeville doit avoir toujours raison, attendons de voir ce qu'il va être mis en place comme indiqué dans la photo avec la grosse flèche bleue.
Seilhois
  • 6. Seilhois | 02/03/2017
Quand meme poser une question en public, et poser une question dans le secret d'un bureau, ce n'est pas la même chose.
Et si on se déplace pour le conseil, effectivement, pourquoi ne pas poser une question directement? ça fait quoi.
Je me rappelle que M. Lozano quittait le Conseil au moment des questions publiques et c'est ce qu'il dit dans cette transcription.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×